Article

Plaidoyer contre les thérapies de conversion

«Boy Erased», adaptation du roman autobiographique éponyme de Garrard Conley salué par la critique, raconte le combat courageux d’un jeune homme contre l’homophobie et pour l’autodétermination.

Il a fallu presque dix ans pour que Garrard Conley affronte ses peurs et puisse commencer à écrire à propos de son expérience personnelle liée à la thérapie de conversion. Comme beaucoup de gens qui ont subi des expériences traumatisantes de ce genre, Garrard Conley était prisonnier d’un mélange de culpabilité, de honte et de remords concernant des événements sur lesquels il n’avait aucune prise. Grâce aux nouvelles plateformes que sont les réseaux sociaux, Garrard Conley a commencé à lire d’innombrables messages d’autres victimes. C’est à ce moment-là qu’il s’est rendu compte que le fait de partager son histoire avec les autres n’était pas une question de choix mais de nécessité. Garrard Conley a commencé à maîtriser ses peurs et a utilisé cette énergie pour écrire son livre intitulé «Boy Erased: A Memoir». Après la publication du livre en mai 2016, le mouvement LGBTQ a immédiatement réagi. Garrard Conley a ainsi pu faire ce que personne n’avait encore réussi: il a pu donner un visage, un nom et une voix aux terribles conséquences des thérapies de conversion et ainsi aider d’autres jeunes et adultes de la communauté LGBTQ qui avaient dû faire face aux mêmes problèmes.

Admirer Lucas Hedges au cinéma dans MID90S Billets

Admirer Nicole Kidman au cinéma dans DESTROYER Billets