Article
Star Wars

«Rogue One: A Star Wars Story»: tout est bien qui finit bien

Ce n’est pas un secret: «Rogue One: a Star Wars Story» a dû être longuement retravaillé au cours de sa phase de production. Le jeu en valait la chandelle.

Ce blockbuster très attendu associe des lieux totalement inédits et de nouveaux personnages à l’une des plus grandes épopées de tous les temps. C'est l’histoire d’un groupe de rebelles hétéroclite, mené par la jeune Jyn Erso (Felicity Jones), qui font équipe pour voler les plans de la redoutable Étoile Noire, l’arme la plus terrifiante de l’Empire. Cet événement crucial de la chronologie de Star Wars, situé peu de temps avant les évènements de «Star Wars: Un nouvel espoir», auquel il est directement lié, et qui sont évoqués dans le prologue défilant à l’écran au début de l’épisode, réunit un groupe de personnes ordinaires décidées à agir de façon extraordinaire, pour faire partie de quelque chose de plus grand.